Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] l'Ile aux chiens
[critique] l'Ile aux chiens

Formidable film d’animation dans lequel l’on retrouve l’étrange poésie de Wes Anderson, Isle Of Dogs est un enchantement quasi-total. Techniquement irréprochable, avec un casting complètement délirant, le nouveau film du réalisateur de La Vie Aquatique ne nous aura pas autant emballé qu’escompté : c’est que l’on aurait souhaité un peu plus de surprises et d’originalité. Le style de Wes Anderson est à la limite de sa parodie.

Ne nous y trompons pas : Isle Of Dogs est un très très beau film. Il se pourrait même que ce soit l’un des meilleurs films de son auteur. Parce que Wes Anderson ajoute une nouvelle dimension à son écriture, ou du moins, il aborde un peu plus frontalement certains sujets.

[critique] l'Ile aux chiens

En l’occurrence, Isle Of Dogs est plus que jamais un film au propos social et politique marqué. Ce qui n’était pas le cas dans ses précédents films. Car ici, ce n’est pas tant du Japon dont nous parle le célèbre réalisateur, mais plutôt des déviances de son pays d’origine. Et à ce titre, Isle Of Dogs fonctionne parfaitement. Pourtant, le Wes Anderson nouveau ne nous aura pas autant emballés qu’escompté. Parce que depuis The Grand Budapest Hotel, on a la sensation que le réalisateur, avec son style si unique, commence à tourner en rond et est à deux doigts de la parodie. On imagine aisément le challenge que représente une telle production animée, pourtant l’on a l’impression que Wes Anderson ne cherche pas à se compliquer l’existence : son style plait, son humour plait, et il va donc donner à ses admirateurs ce qu’ils désirent. Cela en deviendrait presqu’un aveu de facilité. On aurait souhaité un peu plus de surprises, un peu plus d’originalité, de folie. Au final, c’est un produit conforme aux attentes. Presqu’un peu trop sage. On sourit poliment devant les nombreux traits d’humour, que l’on devine largement à l’avance lorsque l’on a déjà vu quelques classiques de la filmographie du réalisateur.

[critique] l'Ile aux chiens

En tant qu’amateurs, on ne peut pas dire que Isle Of Dogs soit déplaisant, bien au contraire : c’est un film formidable, qui se classe aisément parmi ses plus grandes réussites. Mais l’on tient à souligner cette gêne que l’on a pu ressentir en salle, liée à cette étrange sensation d’avoir déjà vu ce film. Pas de quoi bouder son plaisir, d’autant que Isle Of Dogs est un enchantement quasi-total. Même si la plupart des acteurs font de la figuration, c’est toujours sympa d’entendre les voix de Tilda Swinton, Bob Balaban, Jeff Goldblum, et surtout Bill Murray et Scarlett Johansson, qui décidemment se retrouvent encore après Le Livre De La Jungle et Lost In Translation.

[critique] l'Ile aux chiens

Esthétiquement superbe, Isle Of Dogs est une merveille d’ingéniosité

technique, à laquelle s’ajoute le joli quoiqu’un poil redondant score d’Alexandre Desplat. On vous le conseille vivement, tout en vous précisant que même les fans du réalisateur pourront trouver certains tics de mise en scène agaçants - car proches de la caricature. C’est le plus Wes Andersonien des films de Wes Anderson, ce qui n’est pas un reproche, mais l’on espère simplement que le réalisateur ne va pas répéter inlassablement ses motifs auteurisants qui constituent la majorité de son fonds de commerce.

Le réalisateur du cultissime La Vie Aquatique semble avoir atteint son apogée créative depuis quelques années, tout ce que l’on peut lui souhaiter c’est un renouveau artistique. L’on sait qu’il en est capable, c’est pour cela que l’on attend encore son prochain film avec une grande impatience !

Titre original

Isle of Dogs  

Date de sortie en salles

11 avril 2018 avec 20th Century Fox

Date de sortie en vidéo

 

Photographie

Tristan Oliver

Musique

Alexandre Desplat

Support & durée

35 mm en 2.35 :1 / 101 min