Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Pacific Rim Uprising
[critique] Pacific Rim Uprising

Amateurs du Pacific Rim de Guillermo Del Toro, n’attendez rien de ce nouvel épisode si celui-ci titille votre curiosité. Pacific Rim Uprising n’est ni bien écrit ni bien mis en scène, et la comparaison avec le film du génial réalisateur mexicain n’a pas lieu d’être. Cela reste tout de même un divertissement relativement honnête et pas du tout honteux, mais qui se contente du strict minimum. Très moyen.

[critique] Pacific Rim Uprising

Fondamentalement, et contrairement à ce que l’on pouvait imaginer, le long-métrage de Steven DeKnight n’a pourtant rien de honteux. On peut même se prendre au jeu et trouver l’ensemble distrayant. Mais l’on ne retrouve pas ce qui faisait le charme du premier épisode. Et le changement de metteur en scène se ressent, bien entendu. Guillermo Del Toro parvenait à nous faire ressentir les différences d’échelles entre les pilotes et leurs jaegers, et les personnages étaient magnifiés dans l’action. Ici, Steve DeKnight fait ce qu’il peut pour proposer un spectacle généreux, mais l’on en ressort frustré. Les scènes d’action sont peu nombreuses, et l’on n’a quasiment jamais l’impression de voir un film avec des kaijus. Il faut attendre le final pour avoir droit à des affrontements –anecdotiques- entre les robots et les monstres, dont le design n’a en outre rien d’exceptionnel.

[critique] Pacific Rim Uprising

C’est une grosse série B, sans saveur mais parfaitement regardable. Comme un énième Transformers, sans le talent de Michael Bay mais en paradoxalement bien plus digeste. Oubliez donc la comparaison avec le film d’origine du génial réalisateur mexicain, et vous pourrez peut-être vous amuser –un peu- au cinéma. L’on pourra pester contre une intrigue mollassonne et sans surprise, contre l’écriture de certains personnages (les fans du premier Pacific Rim auront de quoi détester ce film) et contre la fâcheuse tendance qu’ont les producteurs de toujours faire comprendre aux spectateurs qu’en cas de succès il y aura une suite. Quel cynisme quand on connait un peu la production chaotique de cet épisode ! Mais l’on pourra aussi apprécier le numéro de John Boyega et de Cailee Spaeny, deux nouveaux personnages sympathiques.

[critique] Pacific Rim Uprising

Pas de quoi crier au scandale, mais un film très moyen, qui vise un

public très jeune et qui sera plus à même de se marrer –toutes proportions gardées- devant des traits d’humour –un robot qui fait deux doigts d’honneur en direction de la caméra- inimaginables dans le cinéma de Guillermo Del Toro.

Distrayant.

Titre original

Pacific Rim Uprising  

Date de sortie en salles

21 mars 2018 avec Universal Pictures

Date de sortie en vidéo

 

Photographie

Dan Mindel

Musique

John Paesano

Support & durée

35 mm en 2.39:1 / 111 min