Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
#Pire Soirée en vidéo depuis le 3 janvier

#Pire Soirée en vidéo depuis le 3 janvier

#Pire Soirée en vidéo depuis le 3 janvier

Ce mois de janvier a vu la sortie de nombreux titres en vidéo, dont cette petite comédie avec Scarlett Johansson, passée inaperçue l’été dernier au cinéma. On a eu l’occasion de tester le disque, et ainsi de nous faire un avis sur #Pire Soirée.

#Pire Soirée en vidéo depuis le 3 janvier

Bon, après avoir vu ce fameux #Pire Soirée, on comprend aisément pourquoi le film n’a pas fait grande impression lors de sa sortie au cinéma l’été dernier et surtout pourquoi il n’est édité qu’en DVD en France. Vous avez bien lu : le film de Lucia Aniello ne sort pas en Blu-ray ! C’est que Sony ne doit pas être très chaud à l’idée de trop investir dans ce titre.

Dommage, toutes proportions gardées, de ne pas pouvoir voir le film en HD, mais l’on peut déjà se réjouir qu’il sorte bel et bien sur un support physique. La qualité du disque est ce qu’elle est, mais compte tenu du format, nous n’avons rien à dire sur le master de #Pire Soirée, très correct lorsqu’upscalé, et sur la bande son qui fait bien son travail. Encore heureux !

#Pire Soirée en vidéo depuis le 3 janvier

L’achat du DVD de #Pire Soirée vaut-il néanmoins le coup ? Cela dépend. Nous vous répondrions volontiers un non franc et direct, mais à petit prix le film pourrait combler vos attentes de cinéphiles un peu déviants. Il arrive que l’on ait des fois très envie de regarder ce que l’on devine –non … mieux … ce que l’on SAIT- être un navet, sans pouvoir se l’expliquer. Il vous suffirait par exemple d’être un fan de Scarlett Johansson pour avoir immédiatement le besoin de compléter votre collection par cette comédie qui ne restera pas dans les annales mais que vous pourrez toujours ressortir à l’occasion lorsque vous serez à la recherche de ses pires choix de carrières.

Ne soyons pas médisants, #Pire Soirée n’est pas non plus le plus mauvais film de tous les temps. Et l’on ne peut reprocher à cette grande actrice d’avoir voulu se lancer dans un genre auquel elle n’est pas habituée. C’est juste que l’on s’attendait à mieux venant d’une comédienne n’ayant fait que peu de faux-pas, d’autant qu’elle est ici accompagnée de l’habituellement hilarante Kate McKinnon. Le problème, c’est que cet ersatz de Very Bad Trip ne fait jamais rire. Il n’y a absolument aucune alchimie entre les comédiennes (Jillian Bell n’a aucun talent comique !), censées être les meilleures amies depuis le lycée, et la plupart des gags sont éculés et vulgaires. Sans compter cette banalisation de la drogue (apparemment la cocaïne est un élément indispensable pour s’amuser) incompréhensible. Que l’on soit clair : ce n’est pas l’usage de la drogue à des fins comiques qui nous a dérangé – après tout cela fonctionne bien dans Starsky & Hutch par exemple - mais le fait que les « héroïnes » en prennent volontairement –ce qui n’était pas le cas du personnage de Ben Stiller pour reprendre l’exemple - sans en mesurer le danger. Ce n’est pas que l’on prône l’interdiction de la cigarette ou le remplacement de l’alcool par du Mister Cocktail et du Champomy, c’est juste qu’il y a un juste milieu à trouver et que les scénaristes semblent vivre sur une autre planète. Parce que voir toutes ces actrices enchaîner autant de rails qu’elles donnent l’impression d’avoir fait un Paris-Marseille avec leurs narines, ça nous a un peu gêné. Ne parlons pas non plus de l’ « énorme » contribution de Paul W. Downs au film, un scénariste s’étant octroyé le rôle du futur mari de Scarlett Johansson et passant son temps dans son coin à essayer d’amuser la galerie dans un one man show pathétique (il faut le voir enfiler une couche afin de pouvoir conduire sans s’arrêter pour rejoindre sa dulcinée !).

Avec un peu d’indulgence, ça se laisse regarder … mais l’on ne vous

garantit pas en revanche que vous allez trouver ça drôle ! A l’occasion, si vraiment vous adorez Scarlett Johansson et que vous voulez voir tous ses films… Pourquoi pas ?

Titre original

Rough Night

Date de sortie en salles

2 août 2017 avec Sony Pictures

Date de sortie en vidéo

3 janvier 2018 avec Sony Pictures

Photographie

Sean Porter

Musique

Dominic Lewis

Support & durée

DVD Sony (2017) zone 2 en 2.35:1 / 101 min