Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
Valérian & La Cité Des Mille Planètes en 4DX

Valérian & La Cité Des Mille Planètes en 4DX

Valérian & La Cité Des Mille Planètes en 4DX

Assez injustement boudé à sa sortie en salle cet été, le nouveau film de Luc Besson devrait s’offrir une nouvelle vie grâce à sa récente disponibilité en DVD et Bluray. L’occasion pour le distributeur de nous convier à revoir le long-métrage de SF inspiré de la célèbre BD éponyme dans sa version augmentée : en 4DX. Retour sur cette expérience, sur l’édition vidéo et bien entendu sur Valérian & La Cité Des Mille Planètes.

Valérian & La Cité Des Mille Planètes en 4DX

Nous n’avions pas parlé de ce qui était l’une des sorties événements cinéma de l’été, à savoir le nouveau film de Luc Besson inspiré de la célèbre BD « presque » éponyme, Valérian & La Cité Des Mille Planètes. A l’occasion de sa récente disponibilité en DVD, Bluray, UHD et VOD, le distributeur nous a conviés à revoir le film en version augmentée au cinéma Pathé de la Villette.

La technologie 4DX n’en est qu’à ses balbutiements, et nous étions plutôt impatients de tester ça. Des sièges qui vibrent, des effets de vent, de parfum et d’eau : la totale pour se sentir immergé dans l’action. Car avouons-le, le prix délirant d’une telle séance nous avait jusqu’alors un peu découragé. De fait, cette invitation est très bien tombée : quoi de mieux que ce gros trip SF coloré et bourré d’images de synthèses pour se faire sa propre idée du 4DX ? La séance ayant très bien fonctionné, nous pouvons enfin le dire : oui le 4DX est un gadget dispensable, mais également vraiment amusant. Et si le mal de dos guette, on rigole bien, « confortablement » installés dans ces fauteuils de parc d’attraction. On se prend des coups dans les épaules, des jets d’air de part et d’autre de notre tête, de l’eau dans la gueule, le fauteuil n’arrêtant quasiment jamais de vibrer et de bouger dans tous les sens. Vivement la sortie de la suite de Cinquante Nuance De Grey dans cette salle ! Ça nous a surtout fait penser à l’attraction Star Tours de Disneyland, mais dans une version de 2h. C’est à tester, même si le tarif est disproportionné. Car à ce prix, autant acheter le DVD ou le Bluray du film que l’on veut voir. L’expérience n’est pas la même, certes, mais le cinéma étant un loisir de plus en plus onéreux, les familles préfèrent logiquement se tourner vers le marché de la vidéo, ou du moins éviter les séances demandant un payer un léger surplus (la 3D ne marche pas en salle non seulement parce que les places sont plus coûteuses mais également en raison d’une qualité bien souvent inférieure à celle que proposent les téléviseurs qui sont compatibles).

Valérian & La Cité Des Mille Planètes en 4DX

A ce propos, nous avons revu le film en relief et en VOST, ce qui pouvait susciter quelques interrogations supplémentaires quant au confort de visionnage. Assez étonnamment, et malgré les sièges nous balançant sans arrêt, les sous-titres restent parfaitement lisibles.

Finalement, le seul problème de cette technologie, c’est qu’elle a tendance à nous sortir du film. Ce n’est pas tant le bruit que font par exemple les ventilateurs qui pourra gêner, que le simple fait d’être surpris continuellement par des effets certes bluffants mais qui ont tendance à provoquer des réactions en décalage avec ce que l’on voit à l’écran. On retiendra surtout l’intro de Valérian, sur la plage, avec cette caméra numérique se déplaçant avec une fluidité parfaitement synchronisée aux fauteuils. La sensation d’apesanteur est bien restituée, et l’on se dit qu’un film comme Gravity serait idéal. Ainsi, si vous voulez vraiment tester le 4DX, choisissez bien le film que vous allez voir.

Valérian & La Cité Des Mille Planètes en 4DX

Et sinon Valérian ? Le gros blockbuster de Luc Besson garde tout son

aspect fun et dépaysant, et se laisse particulièrement bien revoir. Le scénario est toujours aussi déplorable, et les acteurs aussi mal dirigés, nous faisant penser que le réalisateur du Cinquième Elément ferait mieux de s’en tenir uniquement à la mise en scène et s’adjoindre les services de véritables auteurs pour écrire ses scripts, cependant le film a des qualités indéniables. Les effets spéciaux de Weta sont impeccables, et l’emballage esthétique est particulièrement réjouissant.

Nul doute qu’il devrait avoir son petit succès en vidéo, car si le long-métrage est parfois douteux (casting discutable), il n’en demeure pas moins facile à regarder.

Titre original

Valerian & the City of Thousand Planets

Date de sortie en salles

26 août 2017 avec EuropaCorp

Date de sortie en vidéo

4 décembre 2017 avec EuroTropical

Photographie

Thierry Arbogast

Musique

Alexandre Desplat

Support & durée

Blu-ray EuroTropical (2017) en 2.35:1 4K / 137 min