Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Pitch Perfect 3

[critique] Pitch Perfect 3

[critique] Pitch Perfect 3

Un troisième épisode dans le ton des deux précédents. Pitch Perfect 3 ne réinvente pas la formule mais fonctionne encore grâce à l’énergie de ses comédiennes, prenant visiblement du plaisir à faire leurs numéros musicaux a capella. Toujours un peu trop vulgaire, parfois complètement con, mais l’on s’est attaché à Beca et sa bande. Distrayant, bien que l’écart de génération se fasse ressentir toujours plus à chaque film : on ne reconnait que quelques reprises !

[critique] Pitch Perfect 3

Il est assez étonnant de ne pas voir plus de promo pour ce film, dont les deux précédents épisodes avaient eu un grand succès. Bien entendu Star Wars The Last Jedi truste actuellement les entrées, mais les aventures des Bellas semblent n’avoir qu’une sortie cinéma technique. Pitch Perfect a pourtant un public, et ce troisième épisode s’avère très correct –bien plus que ce que cette quasi absence médiatique laisse entendre en tous cas - et s’inscrit très bien dans la saga. Il clôt d’ailleurs ce qui est désormais une trilogie, en donnant une perspective d’avenir à chaque personnage, l’une des thématiques principales de la saga (choisir entre sa passion et la raison, et essayer de concilier les deux). Bien évidemment moins bon que le premier [NDLR. Rappel : en France, le premier était exploité sous le titre the Hit Girls] car les Bellas n’ont pas de concurrence aussi drôle que celle des Troubadurs, Pitch Perfect 3 n’en demeure pas moins fort amusant, même s’il faudra tolérer un scénario prétexte, un montage se reposant assez paresseusement sur les improvisations de ses actrices, et un humour complètement absurde. On ne rit pas vraiment parce que l’écriture ou les situations sont tordantes, mais plutôt parce que cela n’a tellement aucun sens que cela en devient fun.

[critique] Pitch Perfect 3

C’est que dans ce troisième long-métrage, notre équipe de chanteuses a capella préférée va non seulement devoir encore une fois faire ses preuves sur scène, mais également se mesurer à une bande de gangsters qui va vouloir les faire chanter à sa manière. Des scènes d’action dans Pitch Perfect ! Oui oui, vous avez bien lu. Elles donnent lieu à une sorte de parodie de clip pop comme on en voit régulièrement (d’ailleurs le tube choisit pour illustrer la séquence de baston en est la preuve), et entraînent le film dans un délire régressif complètement assumé. Ce sont surtout les numéros musicaux qui font tout le charme de la saga, et de ce côté-ci, nous n’avons pas été déçus. Bien que l’écart de génération se fasse ressentir toujours plus à chaque film car l’on ne reconnait que quelques reprises et que de fait nous ne sommes pas les plus à même de vous expliquer en quoi les réarrangements sont bons, la qualité est encore au rendez-vous.

[critique] Pitch Perfect 3

Et si Pitch Perfect 3 ne réinvente pas la formule, il fonctionne encore et

toujours grâce à l’énergie de ses comédiennes qui prennent visiblement du plaisir à se retrouver à chaque nouvel opus. Si Anna Kendrick et Rebel Wilson sont comme d’habitude les deux actrices les plus mises en avant, on aura remarqué une présence accrue de Brittany Snow à l’écran. De manière générale, toutes les membres des Bellas ont droit à leur arc narratif (y compris l’une d’entre elle dont l’apparition tient presque du caméo) propre.

Peut-être encore trop vulgaire, mais l’on s’est attaché à Beca et sa bande.

Titre original

Pitch Perfect 3

Date de sortie en salles

27 décembre 2017 avec Universal

Date de sortie en vidéo

 

Photographie

Matthew Clark

Musique

Christopher Lennertz

Support & durée

35 mm en 1.85:1 / 93 min