Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Spider-Man : Homecoming
[critique] Spider-Man : Homecoming

L’un des super-héros les plus connus refait son grand retour au cinéma cet été avec Spider Man Homecoming, film qui a la particularité d’intégrer enfin, après sa petite apparition clin d’œil dans Captain America Civil War, le personnage dans le Marvel Cinematic Universe. Lorgnant vers la comédie teen référencée, le long-métrage aura su nous convaincre malgré ses quelques défauts, à commencer par un manque évident d’enjeux. Mais le film est tellement agréable et fun que les quelques réserves que l’on émettra sur le scénario ou la réalisation ne doivent pas freiner vos ardeurs. Tom Holland interprète à la perfection un jeune Peter Parker aussi maladroit que volontaire et enthousiaste.

[critique] Spider-Man : Homecoming

La note [voir plus bas] est généreuse, mais Spider-Man Homecoming est le genre de film réconfortant qu’il est parfois nécessaire de voir. Ce n’est pas un chef d’œuvre et il n’égale pas la célèbre trilogie de Sam Raimi, mais c’est un film honnête et divertissant, et c’est déjà très bien. C’est surtout l’un des meilleurs longs-métrages du Marvel Cinematic Universe, qui a tendance à recycler la même formule sans aucune prise de risque à chaque nouvelle œuvre du studio.

Nous avions eu l’occasion de découvrir le personnage lors de sa petite apparition dans Captain America Civil War, le voici enfin dans un film du MCU qui lui est totalement dédié, grâce à l’entente entre Sony, le studio qui possède toujours la licence, et Disney Marvel qui supervise tous les autres héros affiliés aux Avengers avec le succès populaire qu’on leur connaît. Avant tout, que l’on soit bien clair : Spider Man Homecoming n’est pas comparable au Spider-Man de 2002 ni à sa suite de 2004. Les scènes d’action sont nettement moins hallucinantes, l’écriture moins évidente, et Tobey Maguire reste encore le meilleur Peter Parker que l’on ait eu au cinéma. En revanche, le film surpasse largement la saga Amazing, notamment dans la tonalité choisie.

[critique] Spider-Man : Homecoming

Au risque de déplaire à certains fans du personnage, Spider-Man Homecoming ne doit pas sa réussite à ses scènes d’action mais à son humour. Plus qu’un film de super-héros, c’est une comédie teen remarquable et attachante, aux gags plutôt drôles et à la bonne humeur ambiante. Habituellement agacés par les multiples coups de coude à l’univers geek, faciles et opportunistes, on vous avouera avoir pourtant trouvé les nombreuses références populaires plutôt amusantes. Peut-être parce que tous ces clins d’œil vont particulièrement bien à l’environnement de Peter Parker, lycéen timide toujours accompagné par son meilleur ami, un hilarant nerd fan de Star Wars et de Lego !

Ainsi, en tant que simple comédie d’ados, Spider-Man Homecoming est une véritable réussite. Avec ses personnages hauts en couleur, sa bande son qui donne la banane et son énergie communicative, le film fait jeu égal avec Les Gardiens De La Galaxie. En revanche, c’est dans son aspect super héroïque qu’il pourra peut-être frustrer les fans du genre. L’action n’est clairement pas du niveau des anciens longs-métrages mettant en scène le personnage, et le scénario manque d’enjeux. Il ne se passe pas grand-chose dans cette nouvelle adaptation, qui montre un Peter Parker chercher la reconnaissance de Tony Stark… et c’est à peu près tout  (d’ailleurs, en exagérant un peu on pourrait presqu’y voir Sony cherchant à tout prix la reconnaissance de Disney Marvel en appliquant la même formule à la perfection) ! Il faut attendre le troisième acte pour que le récit devienne un peu plus captivant.

[critique] Spider-Man : Homecoming

Néanmoins, encore une fois, rien qui ne doive freiner vos ardeurs si vous trépignez de voir ce film. La totalité des interprètes livre une performance remarquable. Robert Downey Junior n’est pas exaspérant, Michael Keaton est parfait (le Vautour est un personnage plus nuancé qu’escompté, ses motivations autant que son look sont justifiés de belle manière dans le film), Jon Favreau et Marisa Tomei apportent ce qu’il faut d’humanité à des personnages peu caractérisés, Zendaya est juste géniale à chacune de ses petites apparitions, Jacob Batalon est hilarant et Tom Holland est aussi à l’aise en Spider Man qu’en Peter Parker. C’est le meilleur atout de cette nouvelle adaptation.

Agréable et fun, Spider Man Homecoming est un divertissement plus

qu’honnête et recommandé.

Titre original

Spider-Man : Homecoming

Date de sortie en salles

12 juillet 2017 avec Disney Marvel

Date de sortie en vidéo

 

Photographie

Salvatore Totino

Musique

Michael Giacchino

Support & durée

35 mm en 2.35 :1 / 133 min