Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Miss Sloane : la bonne surprise

[critique] Miss Sloane : la bonne surprise

[critique] Miss Sloane : la bonne surprise

Un sujet captivant, une actrice principale charismatique, une écriture remarquable. Miss Sloane est un thriller aussi efficace que ludique, qui interroge continuellement son public. C’est un spectacle aussi intelligent que révoltant sur les coulisses des campagnes de lobbyistes et les manipulations inhérentes à tout bras de fer entre politiciens, que n’aurait pas renié le génial Aaron Sorkin. Et puis la performance hallucinante de Jessica Chastain n’est pas pour rien dans la grande réussite du film.

[critique] Miss Sloane : la bonne surprise

Une très belle surprise que ce Miss Sloane dont nous n’attendions rien de particulier, film de John Madden oblige. Non que les précédents longs-métrages du réalisateur ne nous aient jamais convaincus, bien au contraire, mais nous doutions de ses capacités à mettre en scène un thriller de ce genre. Compte tenu du sujet –deux lobbyistes qui s’affrontent lors d’une campagne politique sur une loi visant à réglementer le port d’armes - et de certains films du même réalisateur (Indian Palace par exemple, qui est, malgré ses qualités, un peu longuet) l’on pouvait penser avoir une nouvelle fois à faire à une œuvre extrêmement bavarde, sans rythme voire soporifique.

Il n’en est heureusement rien, le film tient en haleine et s’avère d’une efficacité remarquable, ludique, faisant participer activement son public en l’interrogeant continuellement. L’histoire est en outre captivante, l’écriture pertinente et l’interprétation rien moins qu’exceptionnelle. Qu’importe si la mise en scène, très correcte, n’est pas le point fort, tant le reste s’avère plus qu’excellent.

[critique] Miss Sloane : la bonne surprise

Que l’on soit clair : nous ne parlons pas d’un grand thriller et encore moins d’un chef-d’œuvre, mais d’un divertissement solide et intelligent, dont le scénario nous a fait penser à du Aaron Sorkin (la subtilité en moins, bien entendu). Si l’on se serait volontiers passé de quelques rebondissements inutiles, Miss Sloane sait conserver l’attention de ses spectateurs tout du long en proposant une intrigue qui s’apparente à une partie de jeu d’échec à la tension palpable, dans les coulisses des campagnes de lobbyistes. Manipulations et trahisons en série : des éléments inhérents à tout bras de fer entre politiciens qui ne seraient pas aussi révoltants s’il ne s’agissait que de fiction. Miss Sloane passe ainsi son temps à titiller son audience, à la questionner sur sa perception de la justice, des médias, sur son analyse des nouveaux moyens de communication.

Et ça marche.

[critique] Miss Sloane : la bonne surprise

On sait que le récit n’est pas adapté de faits réels, mais l’on sent une vérité sous-jacente. Le film serait déjà formidable en lui-même, mais c’est sans compter l’interprétation de l’éblouissante Jessica Chastain dans le rôle de ce personnage charismatique, que l’on aimera détester et que l’on détestera aimer. L’actrice est absolument géniale, et l’on se demande encore pourquoi, à l’instar d’Amy Adams, elle a été snobée aux Oscars. Elle nous livre une performance hallucinante aux côtés d’un casting prestigieux, dont Michael Stuhlbarg, John Lithgow, Alison Pill et l’impeccable et sous-employé Mark Strong.

Sujet captivant, acteurs au top, scénario soigné, que demander de plus ? Miss Sloane est une petite réussite.

 

Titre original

Miss Sloane

Mise en scène

John Madden

Date de sortie

08/03/2017 avec EuropaCorp

Scénario

Jonathan Perera

Distribution

Jessica Chastain, Mark Strong, Gugu Mbatha-Raw, Alison Pill, Sam Waterston, Jake Lacy, Michael Stuhlbarg & John Lithgow

Photographie

Sebastian Blenkov

Musique

Max Richter

Support & durée

2.35 : 1 / 132 minutes

 

Synopsis : Elizabeth Sloane est une femme d’influence brillante et sans scrupules qui opère dans les coulisses de Washington. Face au plus grand défi de sa carrière, elle va redoubler de manigances et manipulations pour atteindre une victoire qui pourrait s’avérer éclatante. Mais les méthodes dont elle use pour parvenir à ses fins menacent à la fois sa carrière et ses proches. Miss Sloane pourrait bien avoir enfin trouvé un adversaire à sa taille.