Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Bad Moms

[critique] Bad Moms

[critique] Bad Moms

Les scénaristes de Very Bad Trip réalisent leur deuxième long-métrage. Vous savez donc à quoi vous attendre. Bad Moms est une petite comédie comme l’on en voit tant aux Etats-Unis, se voulant un peu osée mais ne dépassant jamais les limites en gardant la morale sauve. Gentillet, mais anecdotique.

Vous aviez aimé Dirty Papy ? Vous devriez apprécier Bad Moms.

Vendue sur le nom de ses deux réalisateurs scénaristes, à qui l’on doit Very Bad Trip, la nouvelle comédie mettant en vedette Mila Kunis n’a rien de follement génial, mais elle devrait vous faire passer une agréable séance de cinéma pour peu que vous soyez un minimum indulgent.

On sourit plus que l’on ne rit devant les pérégrinations de cette bande de mères ayant bien décidé de s’octroyer un petit break en dépit de toutes les activités qu’elles cumulent avec leurs enfants et qui ne leur laissent aucun temps libre pour penser un peu à elles. Les gags sont vus et revus, et donnent une fois de plus l’impression d’un tournage laissant ses actrices improviser pour rehausser un scénario fade. Et comme dans la plupart des comédies américaines qui sortent de nos jours, toutes ces improvisations alourdissent le film, les réalisateurs donnant l’impression de ne pas avoir su choisir les meilleures scènes lors du montage en décidant de toutes les inclure. Gare à l’indigestion.

Cela fait néanmoins plaisir de retrouver certaines actrices se faisant trop rares à l’écran, comme Kristen Bell ou la sous-estimée Kathryn Hahn qui est la meilleure raison d’aller voir le film. On préfèrera ne rien dire sur Jada Pinkett-Smith, honteusement reléguée au rang de faire valoir – c’est-à-dire complètement sous-employée - de la toujours amusante Christina Applegate. Mila Kunis fait ce qu’elle peut mais est souvent éclipsée par ses collègues. L’ensemble fonctionne à peu près correctement, notamment parce que l’on sent que les scénaristes ont envie de verser dans le trash ou du moins faire une comédie un peu osée. Certaines séquences, même si elles ne resteront pas dans les annales, se démarquent un peu par leur volonté de dépasser les limites. Limites qui ne sont finalement pas franchies, la morale étant sauve, les personnages tirant une belle leçon de leurs petits écarts de conduite, les aidant à mieux surmonter les obstacles auxquels ils faisaient face en début de métrage. Ouf !

Finalement, ces « Moms » ne sont pas si Bad que ça.

Gentillet, mais anecdotique. 

[critique] Bad Moms

 

Titre original

Bad Moms

Mise en scène 

Scott Moore & Jon Lucas

Date de sortie

03/08/2016 avec Metropolitan FilmExport

Scénario 

Scott Moore & Jon Lucas

Distribution 

Mila Kunis, Kristen Bell, Kathryn Hahn, Christina Applegate & Jada Pinkett-Smith

Photographie

Jim Denault

Musique

Christopher Lennertz

Support & durée

35 mm en 2.35 : 1 / 98 minutes

 

Synopsis : En apparence, Amy a une vie parfaite : un mariage heureux, de beaux enfants et une carrière qui décolle. En réalité, elle se met tellement la pression pour être au top sur tous les fronts, qu’elle est sur le point de craquer. 

Au bout du rouleau, elle trouve comme alliées deux autres mères épuisées elles aussi par le stress des règles imposées par Gwendoline, la toute puissante présidente des parents d’élèves. Ces trois nouvelles meilleures amies se lancent dans une folle virée en quête de fun et de détente, loin de leurs responsabilités conventionnelles de mères de famille. Ce qui a tendance à crisper le clan de Gwendoline et ses mères parfaites…