Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Sisters : à trop en faire...

[critique] Sisters : à trop en faire...

[critique] Sisters : à trop en faire...

Sisters

Encore une comédie sur le passage à l’âge adulte – bien entamé ici - et la prise de responsabilités qui en découle. Sisters devrait timidement convaincre les fans du duo Tina Fey et Amy Poehler, mais l’on avouera avoir trouvé le temps long devant ce film ni très drôle, ni très bien joué, passablement hystérique, voire vulgaire et fatigant, mais ponctué de quelques gags marrants.

L’on s’attendait tellement à mieux de la part du réalisateur de Pitch Perfect, Jason Moore, et de ses comédiennes, Tina Fey et Amy Poehler (Vice Versa) ! Car ce Sisters ne nous a pas du tout fait rire, un comble pour une comédie américaine bourrée de talentueux humoristes. On avouera même avoir trouvé le temps long devant cette succession de vannes vulgaires, de numéros hystériques et de rebondissements scénaristiques archi convenus.

Le bilan n’est pas heureux : deux heures de musiques assourdissantes, de gesticulations, de shows d’acteurs venus faire leur petit caméo, de gags réchauffés. C’est dire à quel point l’on aura senti un certain embarras devant le cabotinage de cette joyeuse bande un brin ringarde. Et que l’on sera sorti de la salle de cinéma presqu’agacé par le surjeu constant des deux actrices principales, dont les moindres improvisations – y compris les plus nulles ou les plus osées - semblent avoir été gardées au montage.

Sisters aurait sans conteste gagné à être plus condensé, plus rythmé, plus nuancé, et surtout moins brouillon. Jason Moore aurait dû privilégier certaines intrigues au lieu de les multiplier. Il aurait dû accorder plus de temps de présence à certains seconds rôles au lieu – encore une fois - de les laisser proliférer. C’est quand même un peu honteux d’avoir John Leguizamo dans son film et de le cantonner à une telle participation. Et l’on peut en dire autant du personnage qu’interprète une Maya Rudolph beaucoup moins subtile que dans ses précédentes comédies. Ici, c’est à celle ou celui qui attirera le plus l’attention, sans demie mesure. Or, à force de trop en faire, on commence à se lasser des blagues tournant en boucle sur les mêmes sujets. D’autant que l’on comprend très rapidement où tout cela va mener, morale de rigueur en guise de sage happy end après un défouloir de plaisanteries scato plus lourdingues les unes que les autres.

Peut-être qu’en étant un peu moins obsédé par son apparence de film « trop fun et décomplexé pour être sincère », Sisters aurait pu être un peu plus attachant. En l’état, les histoires rocambolesques de ces deux sœurs ne passionnent guère, la faute à un manque évident d’empathie. Mais allez, tout n’est pas raté, heureusement, et l’on retient quelques bonnes idées et gags plutôt désopilants ! En attendant de retrouver un Jason Moore en pleine forme, comme c’était le cas sur the Hit Girls !

 

 

 

Titre original

Sisters

Mise en scène 

Jason Moore

Date de sortie

11/05/2016 avec Universal Pictures

Scénario 

Paula Pell

Distribution 

Amy Poehler, Tina Fey, Maya Rudolph, Ike Barinholtz & John Leguizamo

Photographie

Barry Peterson

Musique

Christophe Beck

Support & durée

2.35 : 1 / 118 minutes

 

Synopsis : Deux sœurs sont de retour chez leurs parents pour débarrasser leur ancienne chambre d'enfant avant que la maison familiale ne soit vendue. Dans l'espoir de revivre pour une nuit leurs années de gloire passées, elles organisent une soirée "de jeunes" avec leurs anciens camarades de lycée qui tourne rapidement en fiesta délirante et salutaire pour cette bande d'adolescents attardés.