Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Quand je regarde l'écran, l'écran me regarde.


[critique] Mise A L’Epreuve 2 : mieux que le premier

Publié par Nico sur 9 Mars 2016, 17:37pm

Catégories : #Sur écran : sorties cinéma, #Cinéma 2016, #Sagas & franchises

[critique] Mise A L’Epreuve 2 : mieux que le premier

Une suite dans la lignée du précédent, et que l’on a déjà l’impression d’avoir vue et revue des tas de fois. Peu de gags font mouche, le duo manque d’alchimie, mais quelques idées amusantes font de ce Mise A L’Epreuve 2 un film supérieur à l’original.

C’était pas bien compliqué.

Le premier film avait été un carton surprise aux Etats-Unis, où la mise en chantier d’une suite avait été annoncée dans la foulée comme nous vous l’annoncions dans notre critique. Voici donc Mise A L’Epreuve 2, toujours réalisé par Tim Story avec Kevin Hart et Ice Cube.

Et c’est exactement ce à quoi l’on pouvait s’attendre. On prend les mêmes et on recommence, peu importe après tout que les aventures de ce duo de flics que tout oppose aient tout du réchauffé.

Dans notre pays, Mise A L’Epreuve était passé complètement inaperçu, Kevin Hart n’étant pas la superstar qu’il est Outre-Atlantique. Autant dire que cette suite risque de sortir également dans l’indifférence générale. Mise A L’Epreuve 2 n’est pourtant pas déplaisant. Il est juste sans intérêt car l’on a tout du long l’impression de l’avoir vu et revu des tas de fois. En fait, rien dans ce film ne fait preuve d’originalité. Même les gags tombent à plat, ce qui est le plus embêtant pour un film censé faire rire. Il faut dire que les scénaristes à l’œuvre, Phil Hay et Matt Manfredi, ne sont pas les plus doués du milieu, ayant déjà commis des trucs comme Le Choc Des Titans, RIPD ou Aeon Flux. L’écriture est flemmarde, se contentant du strict minimum.

Autre petit problème, le duo manque d’alchimie. Si Ice Cube est génial lorsqu’il joue dans des comédies, parvenant à déclencher un fou-rire sur un simple petit lever de sourcil, il n’en est pas de même pour Kevin Hart, peu aidé par un rôle tout simplement agaçant. L’acteur gesticule, grimace, et finit par épuiser. Son personnage n’est pas drôle : il est juste insupportable. Et au lieu de s’identifier à lui, puisqu’il s’agit du héros – celui dont personne ne soupçonne les qualités et qui va devoir tout faire pour prouver aux autres sa valeur - on finit par se ranger du côté du personnage interprété par Ice Cube, qui ne supporte pas ses pitreries. Le duo ne fait donc pas rire puisque l’on ne met pas au même niveau les deux comédiens. En fait, Ice Cube dit un truc très juste à propos du personnage de Kevin Hart dans le film, c’est qu’il arrive à le supporter une fois sur dix, lorsqu’il fait preuve de « génie » ou de « bon sens ». C’est exactement ça pour les spectateurs aussi, qui ne riront aux plaisanteries qu’à la même fréquence.

Néanmoins, et c’est suffisamment rare pour être souligné, Mise A L’Epreuve 2 est supérieur à l’original. Parce que dans ce film les scènes d’action sont bien mieux troussées et que certaines idées – comme la poursuite en jeux vidéo - sont, à défaut d’être bien exploitées, sympathiques.

Mise A L’Epreuve 2 n’est à conseiller qu’aux fans du précédent épisode, ça détend et c’est pas désagréable. Et puis y a Ice Cube tout de même !

 

 

 

Titre original

Ride Along 2

Mise en scène 

Tim Story

Date de sortie

30/03/2016 avec Universal Pictures

Scénario 

Phil Hay, Matt Manfredi & Greg Coolidge

Distribution 

Ice Cube, Kevin Hart, Tika Sumpter, Benjamin Bratt, Ken Jeong & Olivia Munn

Photographie

Mitchell Amundsen

Musique

Christopher Lennertz

Support & durée

2.35 : 1 / 102 minutes

 

Synopsis : Alors que son mariage approche, Ben se rend à Miami avec son futur beau-frère James pour faire tomber un trafiquant de drogue.

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents