Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] the Program : dans la lune d'Armstrong

[critique] the Program : dans la lune d'Armstrong

[critique] the Program : dans la lune d'Armstrong

L’incroyable parcours de celui qui aura gagné 7 fois le Tour de France, et l’enquête qui aura mené à rétablir la vérité sur son dopage. Avec son casting particulièrement judicieux, The Program de Stephen Frears est sans aucun doute l’un des films les plus attendus de la rentrée. Véritable thriller, le film intrigue, captive, mais ne parvient pas totalement à convaincre, donnant l’impression de verser dans le grossier, le caricatural ou le manichéen. A réserver surtout aux afficionados de ce sport, avec un minimum de connaissances sur cette histoire.

L’on avait connu Stephen Frears plus inspiré ! Non pas que le nouveau film du réalisateur de Philomena soit médiocre, mais il nous a surtout semblé vain et peu finaud. Retraçant le parcours incroyable de Lance Armstrong, détenteur recordman de sept Tours de France, et de l’enquête d’un journaliste têtu ayant mené à rétablir la vérité sur son dopage, The Program est pourtant sans aucun doute l’un des films les plus attendus de la rentrée. Les raisons sont multiples, à commencer par l’envie de voir le travail du casting interprétant des figures connues et notamment afin de pouvoir comparer le jeu de Ben Foster avec le réel Lance Armstrong, mais également pour tenter de recoller les morceaux d’une affaire ultra médiatisée et cependant parfois quelque peu obscure voire presqu’inintéressante. Car après tout, si Stephen Frears a pensé que le sujet pouvait faire un bon film, c’est que celui-ci devrait en toute logique captiver le public et ne pas s’adresser uniquement qu’aux afficionados de ce sport, ayant de toute façon déjà leur propre avis sur la question.

Le problème, c’est que le film ne réussit justement pas à trouver le juste milieu entre le thriller susceptible de plaire à tous et le biopic se revendiquant d’une certaine véracité que seuls les passionnés de cyclisme devraient apprécier. L’on n’entre ainsi jamais totalement dans l’histoire, la faute à un gros manque d’empathie pour ses personnages. Lance Armstrong est ainsi présenté comme un connard arriviste et mégalo, sans aucune nuance. Sans nécessairement connaître le personnage pour pouvoir confirmer ou non les propos tenus et le portrait peu flatteur qui en découle, le film aurait au moins pu essayer de le caractériser un peu plus intelligemment, et ce d’autant plus que l’affiche joue justement sur la dualité entre ses deux facettes, « héros et champion » ou « menteur et tricheur ». Stephen Frears semble avoir radicalement pris le parti de nous le montrer uniquement que comme un menteur et un tricheur. Ce qu’il est ou aura été, certes. Mais on aurait apprécié voir le sportif, le champion, l’homme qui vit pour son sport. Cette description ultra manichéenne du personnage se retrouve également chez tous les autres, à commencer par le rôle interprété par un Guillaume Canet à la limite de la parodie.

Cela dit, tous les acteurs sont bons, voire très bons, et l’on se dit qu’avec un peu plus de subtilité, le film aurait pu être vraiment plus intéressant et convainquant. Il n’en reste pas moins une oeuvre à voir, et même à conseiller aux amateurs de cyclisme et à ceux ayant suivi l’affaire de près. Néanmoins il est peut-être un peu trop hermétique pour satisfaire les autres spectateurs qui pourraient se demander à juste titre s’il y avait un réel intérêt à raconter cette histoire. Car le long-métrage porte très bien son nom, et ne fait pas de digressions. Comme le dit si bien La Classe Américaine, « Attention, ce flim n’est pas un flim sur le cyclimse, merci de votre compréhension » !

 

 

Titre original

The Program

Mise en scène 

Stephen Frears

Date de sortie

16/09/2015 avec StudioCanal

Scénario 

John Hodge

Distribution 

Ben Foster, Lee Pace, Chris O’Dowd, Guillaume Canet & Dustin Hoffman

Photographie

Danny Cohen

Musique

Alex Heffes

Support & durée

35 mm en 1.85 : 1 / 104 minutes

 

Synopsis : Découvrez toute la vérité sur le plus grand scandale de l’Histoire du sport : le démantèlement du programme de dopage qui a fait de Lance Armstrong une légende. De la gloire à l'humiliation, The Program retrace le parcours de la star du Tour de France. Véritable thriller, le film nous plonge au cœur de la folle enquête qui a conduit à sa chute.

 

« Attention, ce flim n’est pas un flim sur le cyclimse, merci de votre compréhension !»