Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Quand je regarde l'écran, l'écran me regarde.


[critique] Bob l'Eponge, le Film : un Héros sort de l'eau

Publié par Nico sur 17 Février 2015, 08:41am

Catégories : #Sur écran : sorties cinéma, #Cinéma 2015, #Cinéma d'animation, #Adapté au cinéma, #Sagas & franchises

[critique] Bob l'Eponge, le Film : un Héros sort de l'eau

Carton aux Etats-Unis, Bob L'Eponge, Le Film : Un Héros Sort De L'eau s'apprête à inonder nos salles de cinéma pendant les vacances. Et son succès est d'ores et déjà quasi acquis tant le personnage est populaire et la série, installée depuis plus de 15 ans, semble toujours aussi acclamée. Un plébiscite que l'on ne comprend pas vraiment, d'autant que ce nouveau long-métrage, qui plaira de toute évidence aux nombreux fans, n'est pas spécialement hilarant et s'avère souvent manquer de finesse dans son écriture. Un épisode plus long que d'habitude, en somme...

Alors que le film s'appelle Un Héros Sort De L'Eau et que sa campagne de communication ne semble axée que sur cette information un peu « originale » - le personnage qui va à la surface - l'on se dit que l'on aura affaire à une aventure qui sortira enfin des sentiers battus (d'autant que les protagonistes sur l'affiche et dans la bande-annonce sont réalisés en images de synthèse, ce qui change radicalement avec le style de la série) et qui, par conséquent, justifie sa sortie au cinéma. De fait, il est évident que l'on pourra se sentir au mieux frustrés, sinon, trompés sur la marchandise, à la sortie de la séance tant tout ce sur quoi le marketing s'est fondé pour vendre des places de cinéma ne constitue en fait que les 20 dernières minutes du récit. Et qui sont à juste titre les plus intéressantes, voire les plus amusantes. En tous cas celles qui nous font envisager ce qui aurait pu (ou dû) être une réussite si les auteurs avaient eu l'idée (ou pris le risque) de développer le concept sur la totalité du film. Car c'est dans le décalage esthétique et la découverte de ce « nouveau » territoire par Bob et ses potes que se trouve l'intérêt du projet. Et ses meilleures trouvailles narratives.

Dommage, l'on se retrouve avec un dessin animé qui ne change pas de l'habituel, sauf qu'il est plus long (voire trop long de bien 15 minutes, d'ailleurs) avec des gags qui ne s'enchaînent pas toujours correctement ni avec un bon rythme. L'écriture manque clairement de finesse. Car ce qui fonctionne le temps d'un épisode télévisé ne fonctionne pas obligatoirement sur 1h30. Mais l'on tient à rassurer les nombreux fans du héros au pantalon carré : Bob L'Eponge Le Film reste tout de même très recommandable pour les amateurs d'humour régressif, et certaines scènes sont vraiment marrantes. A condition d'entrer dans cet univers complètement barré. Cependant, s'il est évident que les crises d'hystérie des personnages puissent faire rire les enfants, on ne comprend toujours pas vraiment le succès auprès de son autre public, plus âgé, qui ne jure que par le côté absurde et outrancier de la création de Stephen Hillenburg (un ex-biologiste reconverti dans l'animation...). La série de Genndy Tartakovsky, My Little Pony Friendship Is Magic, est par exemple bien plus hilarante. Les réalisations de Chris Miller et Phil Lord (Tempête De Boulettes Géantes, La Grande Aventure Lego...) sont également bien plus subtiles, tout en restant dans le même genre d'humour. Car il ne suffit pas, comme dans le cas présent, de faire des références à Douglas Adams (H2G2), pour créer une bonne comédie, et le problème est que les auteurs n'arrivent pas à garder une régularité dans la qualité (même si c'est subjectif) de l'humour. Pour une séquence réellement drôle, comme lorsque Plankton entre dans les rêves sucrés de Bob, beaucoup de passages creux ou sans intérêt. En fait, c'est pour cela que Bob L'Eponge Le Film a des allures de "Stoner Comedy" : il faut être dans un état second pour apprécier le film (en 3D qui plus est !). C'est une sorte de stoner pour enfants en fait, et mieux vaut leur faire ingurgiter plein de Dragibus et de Barbe à Papa avant la séance pour les mettre dans l'ambiance...

Toutefois, quoi que l'on puisse dire, non l'éponge n'est pas encore pressée ni essorée, et même si l'on aurait espéré davantage de fraîcheur, ce nouveau film (après un premier succès il y a une dizaine d'années) devrait encore satisfaire tout le monde (à condition de ne pas s'attendre, on le répète, à voir un film en image de synthèse mélangé à des images live avec Antonio Banderas tout le temps) !

 

 

 

Titre original

The SpongeBob Movie : Sponge Out Of Water

Mise en scène 

Paul Tibbitt

Date de sortie

18/02/15 avec Paramount

Scénario 

Glenn Berger, Jonathan Aibel, Stephen Hillenburg & Paul Tibbitt

Distribution 

Antonio Banderas & Tom Kenny

Photographie

Phil Meheux

Musique

John Debney

Support & durée

3D en 1.85:1 / 93 minutes

 

Synopsis : Tout baigne à Bikini Bottom pour Bob l’éponge, l’éternel optimiste et ses amis: Patrick l’étoile de mer fidèle, Carlo le calamar égoïste, Sandy l’écureuil et Monsieur Krabs, le crustacé obsédé par l’argent !
Cependant tout bascule quand la recette du pâté de crabe est volée par le diabolique pirate Steak Barbare (et les mouettes qui ne le quittent jamais…) ! Pour sauver leur monde, Bob et ses amis vont unir leurs forces (avec l’aide de Plankton, l’ennemi de toujours !) et débarquer dans le nôtre ! Transformés en super-héros, ils vont apprendre à maîtriser leurs super-pouvoirs, mais… ça va faire des vagues !

 

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents