Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Quand je regarde l'écran, l'écran me regarde.


[critique] Hidden Universe : Regards Vers L'Infini

Publié par Nico sur 27 Septembre 2014, 09:58am

Catégories : #Sur écran : sorties cinéma, #IMAX, #Cinéma 2014, #Documentaire

Images spectaculaires & sensations vertigineuses pour cette petite promenade aux confins de l'univers, avec pour guide deux jeunes astronomes passionnés. Dommage que le film soit si court, la frustration prenant alors le dessus sur l'émerveillement, tandis que l'on sort de l'immense salle de La Géode avec bien plus d'interrogations que de réponses. Un documentaire évidemment intéressant, mais dont les séquences les plus intrigantes s'avèrent par instant expédiées ou évasives.

Il est évident qu'en sortant de la projection d'un documentaire appelé Hidden Universe, l'on aurait davantage d'interrogations que de réponses sur ce que l'on vient de voir. Mais on ne peut s'empêcher de ressentir une certaine frustration devant le film de Russel Scott, qui souffle le chaud et le froid, nous proposant de voir de magnifiques (et l'on pèse nos mots !) images inédites des confins les plus reculés de notre univers avant de basculer sur Terre pour nous présenter beaucoup trop longuement le travail de deux jeunes astronomes travaillant au coeur de la base de l'Observatoire Européen Austral dans le désert du Chili. Leurs missions sont bien sûr passionnantes, et les écouter raconter leurs journées de travail type avec l'immense passion qui les anime reste intéressant, cependant le réalisateur a souvent tendance à basculer dans des digressions parfois franchement dispensables. Oui, il était important de nous montrer l'envers du décor, oui, il était logique d'aborder le défi incroyable qu'a été la construction des deux télescopes VLT et ALMA (respectivement à 2600 et 5000 mètres d'altitude), mais il n'était pas nécessaire d'insister aussi lourdement dessus alors que nous étions principalement venus pour voir des images de galaxies… Il est vrai qu'il fallait néanmoins parler de ces bases futuristes - qui sont après tout un « hidden universe » pour la majorité des spectateurs - mais quand on voit la beauté de ces clichés spatiaux et de cette promenade à la surface de Mars, l'on regrette que le film ne nous en montre pas davantage.

Quoiqu'il en soit, en dépit de toutes ces réserves, Hidden Universe est un spectacle à voir en grand, et l'on ne peut que vous encourager à tenter l'expérience à La Géode, cadre idéal pour ressentir l'émerveillement constant que vivent au quotidien Greg Poole et Jonathan Whitmore les deux astronomes qui ont eu le plaisir de partager avec nous pendant 40 minutes un peu de leur univers.

 

 

Titre original

Hidden Universe

Mise en scène 

Russel Scott

Date de sortie

15/10/14 avec les Productions de la Géode

Scénario 

Russel Scott & Anthony Watt

Distribution 

Jonathan Whitmore, Greg Poole & Miranda Richardson

Photographie

Wayne Hyett

Musique

Dale Cornelius

Support & durée

1.44 : 1 / 40 minutes

 

Synopsis : À partir du point de vue extraordinaire de la base futuriste de l’ESO (Observatoire Européen austral) dans le désert d’Atacama au Chili et en compagnie de deux jeunes astronomes, les spectateurs pourront découvrir les plus anciennes galaxies, admirer la naissance d’étoiles au coeur de saisissants nuages de gaz et de poussière, être témoins de la collision de deux galaxies avant de s’engager dans une promenade insolite à la surface de Mars et du soleil.

Hidden Universe présente pour la première fois en format géant les images spectaculaires et très récentes de l’Univers prises par les télescopes les plus puissants du monde comme le VLT (Very Large Telescope).

Ces regards vers l’infini avec des images incroyables et inédites immergent tous les publics dans un monde de lumières et de formes qui ravissent et font penser à l’évolution et l’origine de l’univers.

 

[critique] Hidden Universe : Regards Vers L'Infini

Commenter cet article

Raymond 12/11/2014 23:24

Bonjour à tous ceux qui me liront. En tant que passionné d'astronomie, je suis allé voir ce film qui est indigne d'être projeté en grand écran. La qualité d'image est mauvaise et vous trouvez les images projetées dans n'importe quel bouquin ou revue d'astronomie. C'est un mauvais documentaire et vu le coût d'entrée, je le déconseille formellement. Cordialement. Raymond

Vance 13/11/2014 18:03

Ah quel dommage ! Le format IMAX se prêtait pourtant à merveille à des documentaires spatiaux.

Nous sommes sociaux !

Articles récents