Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
Festival du Film asiatique de Deauville : le Palmarès

Festival du Film asiatique de Deauville : le Palmarès

A Deauville, le jury, présidé par Claire Denis, vient de rendre son verdict.

C'est un film du Kazakhstan qui remporte le prestigieux Lotus du Meilleur Film (l'équivalent du Grand Prix) : NAGIMA de Zhanna Issabayeva, financé par Sun Productions et qui raconte l'histoire d'une jeune femme disgracieuse, illettrée et peu diserte, abandonnée à la naissance. Elle se retrouve avec le bébé d'une amie sur les bras et, pour lui éviter le cercle vicieux de l'orphelinat, décide de l'adopter...

Mais c'est un premier film coréen qui a fait sensation au festival, s'attirant le prix du Jury, celui de la critique et le Prix du public : HAN GONG-JU/A Cappella de Lee Su-jin, une production FineCut évoquant le parcours d'une jeune lycéenne, Gong-ju, impliquée malgré elle dans une histoire sordide, ce qui lui vaut d'être délaissée par ses parents et contrainte de s’inscrire dans un autre établissement pour y faire profil bas. Jusqu'à ce qu'une nouvelle camarade de classe découvre les prédispositions de Gong-ju au chant et décide de lui proposer d’intégrer la chorale.

A noter que le Lotus du jury a été co-attribué à UGLY de Anurag Kashyap, un film indien distribué par Happiness, sur une jeune fille de 10 ans issue de parents divorcés, vivant chez sa mère et son beau-père policier, et qui disparaît mystérieusement alors qu'elle était en visite chez son père naturel...

Nagima, de Zhanna Issabayeva

Nagima, de Zhanna Issabayeva